Bilan de l'activité des laboratoires d'oncogénétique en 2016

 

L'institut National du Cancer vient de publier le bilan chiffré de l'activité des laboratoires d'oncogénétique sur l'année 2016.

Pour les néoplasies endocriniennes multiples -NEM1, NEM2 A et FMTC, NEM2B, NEM4- le nombre de nouveaux patients détectés s'établit comme suit :

 

 

 - NEM 1 (mutation du gène MEN 1) : 45 cas index (1er cas détecté dans une famille) ont été identifiés en 2016 ainsi que 61 cas apparentés.

 - NEM 2 et FMTC (mutations du gène RET) : 40 cas index (1 er cas détecté dans une famille) ont été identifiés en 2016 ainsi que 64 cas apparentés.

 - NEM 4  (mutations du gène CDKN 1B) : 3 cas index (1er cas détecté dans une famille) ont été identifiés en 2016 sans cas apparentés.

 

Soit au total 106 NEM 1 (hors les 5 à 10 % dont la mutation génétique reste inconnue à ce jour), 104 NEM 2A, NEM 2B et FMTC et 3 NEM 4, un syndrome récemment reconnu.

 

Lire le document de l'INCa (page 16)