Accès Membres

Recherche

Manifestations

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

L'Agence Nationale  de Sécurité du Médicament informe les patients atteints d'insuffisance surrénalienne de la rupture d'approvisionnement de l'ADIXONE 50 μg. Un médicament équivalent,  destiné initialement au marché britannique, sera importé en France pendant la durée de  cette indisponibilité (4 mois)  et délivré par les pharmacies hospitalières : le FLORINEF 0,1 milligramme (soit une dose 2 fois supérieure à celle de l'adixone 50). Ce produit est sécable. De plus, il est à conserver au réfrigérateur  entre 2 et 8 degrés.

Les activités de fabrication de l'exploitant ont en effet été suspendues  par l'ANSM en raison de dysfonctionnements et d'écarts à la règlementation constatés au cours d'inspections de contôle. Toutefois, l'ADIXONE 50 ne fera pas l'objet d'un rappel de lots.

 Lire l'alerte de l'ANSM

 Lire les recommandations pour les patients de la SFE

 

L'INCa vient de mettre à jour un guide  d'informations sociales destiné aux patients atteints de cancer et à leurs proches. Ce document,  qui recense l'ensemble des droits dont disposent les malades,  a pour objet de les aider dans leurs démarches auprès des autorités administratives et des institutions finacières.

Lire le guide "démarches sociales et cancer"

Régis Cohen (Bobigny)

Le congrès de l'European Neuroendocrine Tumor Society (ENETS), qui s'est tenu à Copenhague les 8 et 9 mars, a été d'une grande richesse. Il a été notamment l'occasion de la publication, en février 2012, des recommandations de cette société pour la prise en charge des tumeurs endocrines (ENETS 2011 Consensus Guidelines for the Management of Patients with Digestive Neuroendocrine Tumors). De nombreuses mises au point et interviews sont disponibles sur springerenets.com (code ENETS).

La prise en charge des NEM1

Lire la suite...

Par Olivier Chabre (Grenoble)

Rappelons que les recommandations de l'ATA  (American Tyroid Association) définissent 4 types de mutations (du gène RET) de sévérité croissante, de A à D (2) :

Lire la suite...

Le décret d'application de la loi du 29 décembre 2011 sur la réforme du médicament vient d'être publié au Journal Officiel : l'Agence Française de Sécurité SAnitaire des Produits de Santé devient l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament. Elle conserve sa mission de pharmacovigilance mais de nouvelles responsabilités lui sont confiées dans le domaine de la recherche et de l'étude du suivi des patients.  

Et son financement par les seules subventions de l'Etat doit désormais garantir son indépendance vis à vis de l'industrie pharmaceutique.

Lire la suite...

Un message simple au sujet des NEM1 : dépistage dès l'âge de 10 ans des tumeurs pancréatiques

Brigitte Delemer (Reims), Arnaud Murat (Nantes), Pierre Goudet (Dijon)

Les tumeurs non sécrétantes du pancréas (TNSP) des néoplasies endocriniennes multiples de type 1 (NEM1) apparaissent insidieusement au cours de la maladie, car elles sont généralement asymptomatiques.

Lire la suite...

Lancée mercredi 29 février 2012 à l'occasion de la cinquième journée internationale des maladies rares, cette fondation réunit acteurs publics (Inserm, Conférence des Directeurs Généraux des CHU, Conférence des Présidents d'Universités) et acteurs privés (Association Française contre les Myopathies/Téléthon et Alliance Maladies Rares) en vue de promouvoir, fédérer et financer la recherche sur toutes les maladies rares.

Lire la suite...

Par quels mécanismes une cellule cancéreuse peut-elle métastaser?

Le processus, étudié sur des souris de laboratoire, semble complexe : seules certaines cellules cancéreuses paraissent produire des métastases. Et pour se développer dans un tissu à distance de la tumeur cancéreuse primitive, une protéine, appelée la périostine, est mise en cause. 

Lire la suite...

Le 10 novembre est la journée des TNE. Instituée en mars 2010 à Berlin à l’occasion du congrès annuel de l’ENETS, cette journée mondiale s’est tenue en France pour la 1ère fois cette année avec la participation de deux associations de patients et le concours du Docteur Eric BAUDIN, oncologue à l’Institut Gustave Roussy à Villejuif et du Professeur Eric CLAUSER, directeur du laboratoire d’oncogénétique de l’hôpital Cochin à Paris. Le thème retenu par les organisateurs du site web netcancerday.org concernait les diagnostics souvent trop tardifs de ces tumeurs rares qui évoluent lentement et à bas bruit.

Lire la suite...