Accès Membres

Recherche

Manifestations

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Le Point.fr- Publié le 07/11/2012 à 17:30

 

Les techniques pour permettre la naissance d'enfants indemnes de maladies génétiques existent, mais sont peu utilisées faute de moyens.

Selon le dernier rapport d'activité de l'Agence de biomédecine, 42 082 dossiers de demande de diagnostic prénatal (DPN) ont été examinés en 2010 et se sont soldés par un peu plus de 7 000 interruptions médicales de grossesse. Plus de 90 % de ces "avortements thérapeutiques" étaient liés à des malformations graves ou à des maladies génétiques.

Le nombre de demandes examinées par les centres de diagnostic préimplantatoires entre 2008 et 2010 a augmenté de 33 %. Mais seuls 99 enfants sont nés en France en 2010 en ayant bénéficié d'une assistance médicale consécutive à un diagnostic préimplantatoire.

Un examen qui permet de détecter de nombreuses maladies

Lire la suite...

L'Institut National du Cancer soutient les malades pour la journée mondiale du 10 novembre 2012 dédiée aux cancers et tumeurs neuro-endocrines.

Lire l'interview du Pr BUZYN 

Le laboratoire HAC Pharma qui exploite désormais la fludrocortisone sous le nouveau nom de marque  FLUCORTAC  informe les professionels de santé (endocrinologues et pharmaciens) de la mise à disposition de son médicament dès le 2 novembre 2012.

Vous le trouverez en officine sous un conditionnement identique à  celui de l'ex-adixone : en boite de 60 comprimés  de 50 μg, sécables et à conserver à température ambiante.

Boîte de FLUCORTAC

Lettre du laboratoire aux pharmaciens

  

L'ADIXONE change de nom :  le FLUCORTAC 50 microgrammes devrait être disponible dès la seconde quinzaine de novembre, sous le même conditionnement que l'adixone, en boîte de 60 comprimés sécables.

Dans l'attente du FLUCORTAC, le FLORINEF 0,1 milligramme (ou 100 microgrammes)   est disponible dans les pharmacies hospitalières.

 Lire le communiqué de la SFE

 

Régis Cohen (Bobigny), Guillaume Cadiot (Reims)

Barbe C, Murat A, Dupas B et al.; Groupe d'étude des tumeurs endocrines (GTE). 

Pour les patients atteints de néoplasie endocrinienne multiple de type 1 (NEM1), le principal facteur de risque de métastases des tumeurs pancréatiques est leur taille. Les recommandations actuelles indiquent la chirurgie pour les tumeurs pancréatiques non fonctionnelles de plus de 20 mm.

Lire la suite...

Valérie Fourneyron ce 4 juillet devant la CPCA (Conférence Permanente des Coordinations Associatives) affirme sa volonté de réactiver "la Charte des Engagements réciproques" initiée en 2001 à l'occasion du 100ème anniversaire de la loi de 1901 et souligne  l'importance de "la place des cops intermédiaires"  qui constituent le  mouvement associatif.

Site officiel

Voir et écouter la ministre

  

Vous trouverez dans la rubrique "DOCUMENTATION NEM 1", un nouveau document intitulé "Tumeurs endocrines digestives" (extrait du "Thésaurus National de Cancérologie Digestive") élaboré par le Pr Cadiot du CHU de Reims et daté de mai 2012. Il traite notamment des tumeurs duodéno-pancréatiques des NEM 1.

Lire ce chapitre

L'Agence Nationale  de Sécurité du Médicament informe les patients atteints d'insuffisance surrénalienne de la rupture d'approvisionnement de l'ADIXONE 50 μg. Un médicament équivalent,  destiné initialement au marché britannique, sera importé en France pendant la durée de  cette indisponibilité (4 mois)  et délivré par les pharmacies hospitalières : le FLORINEF 0,1 milligramme (soit une dose 2 fois supérieure à celle de l'adixone 50). Ce produit est sécable. De plus, il est à conserver au réfrigérateur  entre 2 et 8 degrés.

Les activités de fabrication de l'exploitant ont en effet été suspendues  par l'ANSM en raison de dysfonctionnements et d'écarts à la règlementation constatés au cours d'inspections de contôle. Toutefois, l'ADIXONE 50 ne fera pas l'objet d'un rappel de lots.

 Lire l'alerte de l'ANSM

 Lire les recommandations pour les patients de la SFE

 

L'INCa vient de mettre à jour un guide  d'informations sociales destiné aux patients atteints de cancer et à leurs proches. Ce document,  qui recense l'ensemble des droits dont disposent les malades,  a pour objet de les aider dans leurs démarches auprès des autorités administratives et des institutions finacières.

Lire le guide "démarches sociales et cancer"

Régis Cohen (Bobigny)

Le congrès de l'European Neuroendocrine Tumor Society (ENETS), qui s'est tenu à Copenhague les 8 et 9 mars, a été d'une grande richesse. Il a été notamment l'occasion de la publication, en février 2012, des recommandations de cette société pour la prise en charge des tumeurs endocrines (ENETS 2011 Consensus Guidelines for the Management of Patients with Digestive Neuroendocrine Tumors). De nombreuses mises au point et interviews sont disponibles sur springerenets.com (code ENETS).

La prise en charge des NEM1

Lire la suite...