Accès Membres

Recherche

Manifestations

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

 

L'institut National du Cancer vient de publier le bilan chiffré de l'activité des laboratoires d'oncogénétique sur l'année 2016.

Pour les néoplasies endocriniennes multiples -NEM1, NEM2 A et FMTC, NEM2B, NEM4- le nombre de nouveaux patients détectés s'établit comme suit :

 

 

 - NEM 1 (mutation du gène MEN 1) : 45 cas index (1er cas détecté dans une famille) ont été identifiés en 2016 ainsi que 61 cas apparentés.

 - NEM 2 et FMTC (mutations du gène RET) : 40 cas index (1 er cas détecté dans une famille) ont été identifiés en 2016 ainsi que 64 cas apparentés.

 - NEM 4  (mutations du gène CDKN 1B) : 3 cas index (1er cas détecté dans une famille) ont été identifiés en 2015 sans cas apparentés.

 

Soit au total 106 NEM 1 (hors les 5 à 10 % dont la mutation génétique reste inconnue à ce jour), 104 NEM 2A, NEM 2B et FMTC et 3 NEM 4, un syndrome récemment reconnu.

 

Lire le document de l'INCa (page 16)